Outils personnels
Vous êtes ici : Accueil fr Outils Analyse des causes: le digramme en arête de poisson

Analyse des causes: le digramme en arête de poisson

But

Le diagramme en arêtes de poisson est un diagramme de cause à effet qui peut être utilisé pour identifier la ou les causes potentielles (ou réelles) d'un problème de performance. Les diagrammes en arêtes de poisson donnent une structure aux discussions de groupe portant sur les causes possibles du problème.

Application à l’évaluation des besoins

Les diagrammes en arêtes de poisson sont souvent utilisés dans l'évaluation des besoins pour aider à illustrer et/ou traduire les relations entre plusieurs causes potentielles (ou réelles) d'un problème de performance. De même, ces représentations graphiques des relations entre les besoins (c'est à dire les écarts entre les résultats escomptés et réels) offrent un outil pragmatique pour construire un système d'interventions pour l'amélioration des performances (en combinant par exemple le tutorat, les aide-mémoire, la formation, la motivation, les nouvelles attentes) basé sur de relations souvent complexes identifiées dans des causes potentielles (ou réelles).

Avantages et inconvénients

Avantages

  • Les diagrammes en arêtes de poisson permettent une analyse en profondeur qui évite de passer à côté de causes possibles d'un besoin.
  • La technique en arêtes de poisson est facile à appliquer  et crée une représentation visuelle facile à comprendre des causes, catégories de causes et besoins.
  • En utilisant un diagramme en arêtes de poisson, vous pouvez porter l'attention du groupe sur la "situation dans son ensemble" du point de vue des causes ou facteurs qui peuvent avoir une influence sur un problème/besoin.
  • Même après avoir abordé le besoin, le diagramme en arêtes de poisson indique les zones de faiblesse qui peuvent être rectifiées -une fois exposées- avant qu'elles ne causent des difficultés plus sérieuses.

Inconvénients

  • La simplicité d'un diagramme en arêtes de poissons est à la fois une force et une faiblesse. Une faiblesse, parce que la simplicité de ce type de diagramme peut rendre difficile la représentation de la nature réellement interdépendante des problèmes et des causes dans des situations très complexes.
  • À moins que vous ne disposiez d'énormément d'espace pour dessiner et développer le diagramme, il se peut que vous constatiez que vous n'êtes pas en mesure d'explorer les relations de cause à effet de manière aussi détaillée que vous l'auriez souhaité.

Comment utiliser l’outil

  1. Identifier les écarts entre les résultats (c'est à dire la performance) nécessaires pour le bon déroulement de la chaîne de résultat de vos programmes/projets (cadre logique) et les réalisations actuelles à ce jour.
  2. Formuler un énoncé du (des) besoin(s) à la fois clair et concis. Veiller à ce que tous les membres du groupe soient d'accord avec les besoins tels qu'ils sont énoncés. Par exemple, l'administration nationale a été en mesure de soumettre ses rapports dans les délais impartis dans (en moyenne) 25% des rapports demandés au cours des 10 dernières années. Or, l'objectif de votre programme/projet est que 100% des rapports demandés chaque année soient soumis dans les délais impartis, et que leur contenu soit informatif et pertinent.
  3. Sur une longue feuille de papier, tracer une ligne horizontale sur toute sa longueur.  Cette ligne formera "l'arête dorsale" du poisson. Inscrire le besoin le long de cette arrête sur la gauche.
  4. Identifier les principales catégories de causes du besoin. Le brainstorming est souvent une technique efficace pour identifier les catégories de causes. Représenter chaque catégorie de causes par une "arête" - une ligne à un angle de 45º de l'arête dorsale du poisson. Marquer chaque arête (voir figure 1).
  5. À l'aide du brainstorming, le groupe doit identifier les facteurs qui peuvent affecter la cause et/ou le besoin. Pour chaque catégorie de causes, demander au groupe "pourquoi cela se produit-il?" Ajouter chaque "raison" au diagramme, en la situant autour de la catégorie de la principale cause qu'elle influence.
  6. Répéter la procédure en posant la question "pourquoi cela se produit-il?" pour chaque effet, jusqu'à ce que la question n'ait plus d'autres réponses pertinentes (voir figure 2).
  7. Lorsque le groupe s'accorde sur le fait que le diagramme contient suffisamment d'informations, procéder à l'analyse du diagramme. Chercher plus particulièrement des causes qui apparaissent dans plus d'une section du diagramme.
  8. Encercler tout ce qui semble être une des causes fondamentales à l'origine du besoin. Classer les causes par ordre de priorité et décider de l'action à engager. Cette action peut consister à étudier davantage les causes fondamentales.

 

Figure 1: Diagramme élémentaire en arêtes de poisson

fishbone_diagram_1_fr_.jpg

Figure 2: Diagramme en arêtes de poisson commenté

fishbone_diagram_2_fr.jpg

Conseils

  • Veiller à ce qu'il y ait un consensus au sein du groupe sur le "besoin" et sur les caractéristiques de "l'énoncé des causes" avant de s'engager dans le processus d'élaboration du diagramme en arêtes de poisson.
  • Le cas échéant, il est possible de "greffer" des branches contenant peu d'informations sur d'autres branches. De même, il est possible de "diviser" les branches qui contiennent trop d'informations en deux ou plusieurs branches au fur et à mesure.
  • Utiliser les mots avec parcimonie lors du remplissage du diagramme. Cependant, utiliser autant de mots qu'il sera nécessaire pour décrire la cause ou l'effet.

Références et ressources

  • Ce document est tiré d’un outil d’un groupe d’évaluation du WBI, publié en 2007.
  • Gupta, K., Sleezer, C.M., & Russ-Eft, D.F. (2007): A Practical Guide to Needs Assessment, Pfeiffer.
  • Le diagramme en arête de poisson tiré de Six Sigma contient des modèles pour faire des diagrammes en arête de poisson dans Microsoft Word et Microsoft Excel.
Actions sur le document